Accueil > Régime et alimentation pour maigrir > Conseils et astuces > Certains poissons sont plus caloriques que d’autres

Certains poissons sont plus caloriques que d’autres

Mieux connaître l’apport calorique des différents poissons

Le poisson est présenté comme un parfait aliment minceur puisqu’il contient moins de calories que la viande rouge. Il ne suffit toutefois pas de manger le premier poisson qui nous tombe sous la main. En effet, certaines variétés de poissons sont plus caloriques que d’autres. Il existe trois catégories de poisson en fonction desquelles on peut avoir un aperçu de leur apport calorique : les poissons maigres, les poissons semi-gras et les poissons gras. Les premiers contiennent entre 65 et 89 kcals par 100g. La lotte, le merlan, le cabillaud, la morue, la sole et la raie en font partie. Ces variétés de poissons ont respectivement un apport calorique de 65, 69, 79, 83 et 89 Kcals par 100g. On entend par contre par poissons semi-gras ceux dont l’apport calorique se situe entre 100 et 120 kcals par 100g. Y figurent la daurade, l’anchois, la truite, le carpe, l’espadon, la sardine et quelques autres variétés. Les poissons gras contiennent quant à eux au-delà de 120 kcals par 100g. C’est le cas du thon, du saumon, du hareng, du maquereau et de l’anguille. Sachez aussi que ces données changent en fonction de la préparation du poisson en question. Cru, cuit, fumé, en conserve ou vendu préparé, le poisson ne contient pas la même quantité de calories.

Les autres vertus du poisson

En plus de ses vertus minceur, le poisson a de nombreux bienfaits qu’il convient de connaître pour pleinement en profiter. De nombreuses personnes sont en effet répugnées de l’odeur particulière du poisson en train de cuire. Mais dépassez ce dégout et vous verrez que le poisson ne vous veut que du bien, à condition évidemment de le choisir bien frais. Les omégas 3 sont les meilleurs composants du poisson. Idéals pour se protéger des troubles cardio-vasculaires, le poisson se mange cru, cuit, grillé, en salade, en sauce et de bien d’autres façons. Il suffit pour cela de se renseigner sur les sites de cuisine. En effet, si le saumon se mange fumé, ou en lamelles très légèrement cuites (notamment dans les préparations japonaises), la sardine est nettement meilleure au barbecue. En plus de maintenir les cellules du cœur, du cerveau et des vaisseaux sanguins en bonne santé, le poisson est connu pour sa teneur en minéraux et en oligo-éléments. Le poisson est notamment une excellente source de protéines. Selon les espèces, un poisson contient entre 14 et 20% de protéines, ce qui n’est pas du tout négligeable. Le poisson contient aussi du magnésium, des vitamines (essentiellement celles du groupe B) et du fer. Contrairement aux poissons d’eau douce, les variétés marines contiennent beaucoup d’iode.