Accueil > Régime et alimentation pour maigrir > Conseils et astuces > Gastronomie minceur : que choisir entre l’art culinaire chinois et celui du (...)

Gastronomie minceur : que choisir entre l’art culinaire chinois et celui du Japon ?

La cuisine chinoise fait-elle maigrir ?

Les plats asiatiques sont succulents et variés, mais font-ils perdre du poids ? Il est difficile de choisir entre les restaurants japonais et chinois. Si vous misez particulièrement sur leurs atouts minceur, voici ce qu’il faut savoir. Le nutritionniste Jean Michel Cohen nous dévoile les secrets des cuisines asiatiques et nous conseille les plats à consommer pour conserver une jolie silhouette. Si les sushis semblent sains et diététiques, les nems et les beignets de crevettes se veulent succulents. Pour savoir les apports de chaque plat, il faut décortiquer les recettes et les ingrédients utilisés. Au restaurant chinois, voici les plats à privilégier pour goûter aux bonheurs de l’Asie sans grossir. Même les femmes au régime peuvent se permettre un peu de douceur. Les raviolis contiennent entre autres assez peu de calories alors prenez-en aux crevettes ou au bœuf. Vous pourriez en prendre 4 par exemple dans un potage. Les fruits de mer sont également intéressants du point de vue minceur alors n’hésitez pas à prendre des préparations (ex : une salade) garnies de chair de crabe ou de crevettes. Pour les inconditionnels de viande, celle-ci contient peu de calories si l’on n’abuse pas des sauces. Ne prenez par exemple pas plus de 2 c-à-s de sauce pour 125 gde viande. Évidemment, vous pouvez librement vous délecter de légumes sautés et de riz nature sans faire d’excès. Évitez en tout cas les chips, les nems, les fritures, bref les plats gras.

Quels plats privilégier au restaurant japonais ?

Au restaurant japonais, il y a également plusieurs plats succulents qui ne font pas grossir, par exemple une soupe miso, 10 sashimis ou bien 4 brochettes accompagnés d’un bol de riz ou bien 10 sushis ou makis sont excellents, car ils n’apportent pas trop de graisse. Vous pouvez également choisir en dessert deux boules de sorbet au thé vert qui a des vertus minceur. Certes la cuisine japonaise est connue pour son côté sain, mais fuyez les fritures, les brochettes au fromage ainsi que les makis garnis de fromage ou de mayonnaise. Sachez que les plats japonais favorisent un apport nutritionnel exceptionnel si on se contente des préparations simples en évitant les recettes graisseuses. Les fameuses sauces soja ou wasabis ne sont pas riches en calories, vous pouvez donc rehausser le goût de vos plats avec. On peut également choisir les préparations à la vapeur qui nécessitent très peu de sauce. Un des plats minceur au Japon, la fondue qui est servie la plupart du temps en une portion à déguster à plusieurs dans les restaurants japonais permettent de concilier plaisir et minceur grâce à sa préparation. La viande, le poisson, les pâtes et les légumes sont cuits dans un même récipient comprenant un bouillon très léger, rehaussé par des arômes et sans matière grasse. Sinon, les raviolis et les bouchées vapeur contiennent relativement peu de calories.