Accueil > Régimes minceur > Santé > Le régime méditerranéen : bon pour la ligne et la santé

Le régime méditerranéen : bon pour la ligne et la santé

régime

Entamer un régime équivaut pour certaines personnes à supprimer une catégorie de nourriture de leur alimentation ou à sauter des repas. Le régime méditerranéen, unique en son genre, associe une grande variété d’aliments à consommer avec modération. Un article à lire avec appétit !

Le régime méditerranéen : c’est quoi ?

Se priver de beaucoup d’aliments au risque de souffrir de carence n’est pas le meilleur moyen d’atteindre son objectif santé/beauté, voilà pourquoi on préconise le régime méditerranéen. En quoi consiste-t-il réellement ? Également appelé régime crétois, ce régime comporte des poissons, des fruits et des légumes, sans oublier l’huile d’olive. Dans ce type de régime, les choix alimentaires sont très nombreux, mais la modération reste le mot d’ordre. Pour vous donner une petite idée du menu journalier, il sera composé au moins de trois portions de fruits et deux sortes de légumes ainsi qu’une petite ration de poisson ou de viande blanche.

Quand le régime et la santé forment un tout

Qui dit régime, dit moyen d’équilibrer son alimentation. Et quand on parle d’alimentation équilibrée, on a tout de suite en tête le mot « santé ». Le régime méditerranéen a fait ses preuves et devient l’allié de celles qui veulent être belles et en bonne santé. En outre, il est efficace dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Non seulement il améliore le taux de cholestérol et triglycérides, mais il limite également les risques de maladies cardiaques de 21%. Certains l’associent à la réduction de la mortalité et des accidents cérébraux.

Garder la ligne sans se torturer

Maigrir et faire main basse sur la moindre once de gras, voilà ce que l’on recherche. Pour perdre deux ou trois petits kilos, rien de tel qu’un régime méditerranéen ! Il est évident que ce régime n’aura pas les mêmes résultats que les autres types de régimes minceur, mais il agit surtout à long terme. L’organisme ne préserve que les bonnes graisses et les muscles restent bien fermes. Résultat, la perte de poids se fait petit à petit et le corps ne souffre pas de carences. Que demander de plus ?