Accueil > Régime et alimentation pour maigrir > Aliments diététiques > Le soja : allier minceur et secret de santé des asiatiques

Le soja : allier minceur et secret de santé des asiatiques

Le soja

Comme le soja fait partie de l’alimentation des asiatiques, ces derniers profitent quotidiennement de ses vertus. En effet, le soja est bénéfique aussi bien pour garder la ligne que pour la santé en général.

Bienfaits du soja sur la perte de poids

Une étude contre l’obésité a démontré que le soja permet d’obtenir plus de résultat s’il est introduit dans un régime hypocalorique. Cette étude a été menée avec deux groupes de personnes souffrant d’obésité. Le groupe qui a adopté un régime à base de soja a eu plus de succès dans la perte de poids. De plus, l’obésité étant très souvent liée à des problèmes de cholestérol, ce souci a pu être éradiqué en même temps.

D’ailleurs, le soja doit être maintenu dans l’alimentation même après le problème d’obésité. Une rechute est ainsi mieux évitée et la personne voit son taux de mauvais cholestérol stabilisé. Le soja prévient également quelques autres troubles comme l’hypertension et d’autres formes de maladie cardiaque souvent liées au surpoids. En tout cas, le soja est bénéfique quelle que soit sa forme (lait, yaourt, steak, tofu...) Consommé frais, le soja est encore plus intéressant alors avis aux amateurs.

Bienfaits du soja sur la santé

Les vertus du soja sur la santé sont très connues. D’ailleurs, cette plante est de plus en plus consommée au-delà des frontières asiatiques pour ses bienfaits sur la santé. Pour être efficace contre les problèmes cardio-vasculaires, le soja doit être l’aliment le plus consommé dans un régime essentiellement végétarien. Dans une alimentation « carnivore », le soja doit être consommé avec beaucoup de fibres.

La consommation régulière de soja prévient également l’apparition de certains types de cancer. On a pu constater que les femmes qui consomment souvent du soja réduisent le risque de cancer du sein de moins 60%. Certaines formes de cancer de l’utérus sont également prévenues par la consommation massive de soja. Cela s’explique par la contenance élevée d’isoflavones dans le soja. C’est un phyto-oestrogène, nécessaire pour lutter contre ces cancers.