Accueil > Maigrir sainement et efficacement > Maigrir autrement > Maigrir à tout prix : la chirurgie esthétique est la dernière solution à (...)

Maigrir à tout prix : la chirurgie esthétique est la dernière solution à envisager

chirurgie

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour perdre du poids et mincir, notamment un nombre appréciable de régimes de toutes sortes, alliés à des activités physiques. Ils sont pour la plupart efficaces. Avant de recourir à la chirurgie esthétique pour maigrir, il convient donc d’y réfléchir à deux fois.

La chirurgie esthétique pour maigrir doit être le dernier recours

Se faire opérer pour perdre du poids est une solution à laquelle de nombreuses personnes qui vivent mal leur surpoids pensent souvent pour régler définitivement leur problème. Ce type d’intervention ne doit toutefois être envisagé que dans un cas extrême étant donné l’immense choix de régimes et de méthodes qui existent pour aider efficacement à perdre les kilos superflus et à éliminer les bourrelets.

Comme les personnes qui ont recours à cette pratique ne désirent pas vraiment maigrir, mais juste avoir un corps de rêve, les diététiciens et autres spécialistes dans le domaine seront les premiers à déconseiller cette solution. D’autre part, certains chirurgiens rechignent également à pratiquer ce type d’intervention, sauf en cas de force majeure.

Dans quels cas peut-on recourir à la chirurgie esthétique ?

Les interventions de chirurgie esthétique dans le cadre des cures minceur et des cures d’amaigrissement doivent se limiter à une chirurgie « réparatrice », comme c’est le cas pour retendre la peau après une perte de poids massive. La liposuccion peut également être envisagée sur certaines zones, mais elle peut être déconseillée sur certains sujets présentant des troubles de santé, notamment cardiaques ou métaboliques.

Les personnes considérées comme éligibles à une opération de chirurgie esthétique pour maigrir sont celles qui souffrent réellement de leur état et sur qui aucune autre cure minceur n’a fonctionné. Dans tous les cas, les médecins auront toujours le dernier mot.

Autre chirurgie envisageable

Dans certains cas, notamment dans les cas d’obésité d’origine métabolique ou hormonale où les sujets ont du mal à contrôler leur appétit, on pourrait envisager l’ablation d’une partie de l’estomac dans le but de les aider à mieux contrôler leur appétit et à manger moins. Mais là encore, ce sont les médecins qui décident.