Accueil > Les compléments alimentaires > Coupe-faim > Wakamé, kombu, spiruline : des algues minceur

Wakamé, kombu, spiruline : des algues minceur

algue

Il n’est pas toujours facile de perdre ses rondeurs, ses bourrelets ou ses pommes d’amour. Et puisque toute proposition est toujours bonne à explorer dans cette lutte, nous nous proposons découvrir les vertus de trois algues minceur d’une grande efficacité : le wakamé, le kombu et la spiruline.

Le wakamé : la solution efficace pour maigrir sans se priver de nourriture

Le wakamé est une algue brune extrêmement riche en calcium, en fer, en potassium, en oligo-éléments et en protéines, et dont la saveur rappelle quelque peu celle de l’huitre. L’effet amincissant du wakamé s’explique par sa vertu coupe-faim, sa capacité à bloquer les calories et à éliminer les graisses. Le secret de cette vertu coupe-faim ? Une toute petite quantité de wakamé avalée avec un verre d’eau aura tendance à gonfler et donc, à vite remplir l’estomac. En outre, le wakamé agit en purifiant le sang, en éliminant la cellulite, même les plus tenaces, brûle les calories, stoppe les sucres et allège les aliments afin que l’organisme puisse les assimiler plus facilement.

La spiruline : une algue miraculeuse qui favorise la perte de poids

La spiruline est, quant à elle, une micro-algue riche en vitamines A, B 12, D, E et K ainsi qu’en oméga 3, en protéines et en fer. À l’instar du wakamé, la spiruline possède également une vertu coupe-faim grâce à sa forte teneur en protéines qui favoriserait l’envoi de signal au cerveau, comme quoi les besoins de l’organisme sont satisfaits. C’est en grande partie grâce à ce signal que l’appétit s’en trouve réduit, ce qui permet de contrôler l’alimentation, et donc le poids. Elle peut notamment être consommée avec du riz, dans du bouillon, avec des pâtes, de la sauce ou encore dans de la soupe.

Le kombu : une algue minceur qui relève la saveur des aliments

Le kombu est une algue riche en iode, en fer, en protéines, en potassium et en calcium, et constitue un des principaux ingrédients de nombreuses recettes japonaises, dont le miso et le dashi. Il contient en outre de l’acide glutaminique qui contribue de manière très efficace à attendrir les fibres des aliments pour faciliter leur digestibilité.