Accueil > Régimes minceur > Progressif > Comprendre et pratiquer le régime végétalien

Comprendre et pratiquer le régime végétalien

Comprendre et pratique végétalisme

Les régimes minceur sont de plus en plus nombreux. Pour trouver un équilibre entre santé et minceur, les personnes se tournent de plus en plus vers le végétalisme. Comme toute chose, il comporte des avantages et des inconvenants.

Généralité sur le végétalisme

Le végétalisme est la forme la plus sévère du végétarisme. En effet, le régime végétalien proscrit tout ce qui touche de près ou de loin à la chair animale. Le végétalien privilégie donc les produits alimentaires issus de la flore, mais aussi les bactéries. L’acceptation de ce régime et sa pratique à ce degré sont motivées par des convictions religieuses, par des gestes en faveur des animaux, par des choix politiques, par rapport à la santé et par une prise de position en faveur de l’écologie. Par ailleurs, les végétaliens forment des communautés qui sont plus ou moins à contre-courant des habitudes alimentaires de la société. Ils sont ainsi mal compris dans leur démarche.

Les avantages du végétalisme

Faisant fi de tout ce qui est viande et de ses dérivés, le régime végétalien est, dans une certaine proportion non négligeable, en avance sur les recommandations des diététiciens et des nutritionnistes pour mincir. C’est le cas en ce qui concerne la quantité requise en une journée de fruits et légumes. Mais encore, le végétalien est moins sujet à l’apparition de nombreuse maladie comme l’hypertension et le diabète de type 2. Pour ce dernier, une étude menée en 2006 par des scientifiques canadiens et américains a permis de conclure que les personnes atteintes de cette maladie se devaient de suivre ce régime alimentaire afin de mieux vivre et de dépendre moins des médicaments. De plus, il est à noter que le végétalisme, précisément le végétarisme occasionnel n’est pas incompatible avec la pratique du sport. Au contraire, c’est un bon moyen de perdre du poids et de la masse graisseuse.

Les précautions à prendre

Ce régime alimentaire n’usant que des produits issus du règne végétal n’est pas totalement complet. Dans sa pratique, le végétalien doit être plus attentif à ce qu’il mange que ses homologues omnivores. En effet, le régime végétalien lacto-ovo-végétarien conduit à des carences. Sous certaines conditions, il se prête aussi bien aux adultes, qu’aux enfants, aux adolescents et aux femmes enceintes ou qui allaitent. Souvent, les végétaliens doivent quand même prendre des compléments externes en minéraux et en vitamines. Les 3 millions de français qui le pratiquent doivent donc faire très attention et trouver un régime constitué d’aliments pouvant leur procurer tout ce dont le corps a besoin tout en maigrissant en toute sécurité.Le mieux est de demander conseil auprès de son médecin.