Accueil > Les compléments alimentaires > L’irvingia gabonensis, un complément alimentaire minceur efficace

L’irvingia gabonensis, un complément alimentaire minceur efficace

L'irvingia gabonensis

Alternatives efficaces aux régimes draconiens, les compléments alimentaires ont fait leurs preuves parmi les nombreuses solutions minceur proposées. Parmi les plus recommandés, figure l’irvingia gabonensis.

L’irvingia gabonensis inhibe la prise de poids

Depuis maintenant des décennies, les régimes se succèdent, se proposant à tour de rôle de faire maigrir efficacement. Si certains semblent fonctionner, les résultats ne sont guère durables et le surplus de poids perdu revient aussi vite qu’il était parti. Des scientifiques ont analysé pourquoi tous ces régimes, même les plus sévères ne permettent pas de perdre significativement et durablement du poids. Ils pensent avoir identifié les mécanismes biologiques spécifiques responsables de l’excès de poids chez l’adulte, quels que soient leur alimentation et leur mode de vie. Ainsi, il est désormais possible d’agir sur les signaux qui permettent de garder le poids corporel souhaité.

L’irvingia gabonensis intervient alors comme phytonutriment pour freiner les différents mécanismes responsables du surplus de graisse corporelle. Combiné à d’autres nutriments et phytonutriments tels l’extrait de rhodiola rosea, la fucoxanthine ou encore des extraits de guarana et de café vert, ce complément alimentaire a démontré son efficacité contre la prise de poids. Plusieurs études scientifiques ont attesté ces propriétés minceur : la prise d’irvingia gabonensis pendant dix semaines a fait perdre plus de 12 kg à des patients volontaires pour les tests.

Petite histoire de l’irvingia gabonensis

L’irvingia ou manguier sauvage est un arbre à tronc droit, poussant dans les forêts tropicales humides des régions d’Afrique centrale et occidentale. Il possède une écorce jaune-beige et ses feuilles, à pointe courte, sont dures et brillantes sur les deux faces. De décembre à juin, les petites fleurs jaunes se transforment en fruits. Ceux-ci ressemblent à la mangue et contiennent une graine unique. Leur pulpe est consommée en Côte d’Ivoire et au Cameroun ainsi que leurs graines, comestibles et très oléagineuses. Les femmes de ces régions s’en servent pour la préparation du pain d’Odika.

Les scientifiques ont démontré l’action bénéfique de la consommation des graines de ce manguier sauvage, confirmant l’utilisation traditionnelle. Quatre grammes par jour du mucilage de ces graines donné à des diabétiques pendant quatre semaines diminueraient le taux de lipides, de triglycérides, de cholestérol et du glucose sanguin. Depuis, un nouveau complément alimentaire a vu le jour : l’irvingia gabonensis. Le produit élimine directement les accumulations de graisse naturellement et sans contraintes. Si aucun régime n’est à suivre au cours des 10 semaines de traitement ; équilibre alimentaire et exercice physique sont recommandés.