Accueil > Traitement de la cellulite > Traitement de la cellulite en institut > Les traitements mécaniques contre la cellulite

Les traitements mécaniques contre la cellulite

Traitements mécaniques de la cellulite

Bête noire des descendantes d’Eve, la cellulite se localise juste en-dessous de la peau, formant des capitons qui sont à l’origine des peaux d’orange fort peu esthétiques.

Elle élit le plus souvent domicile au niveau des fesses et des cuisses, mais peut également s’installer sur les bras, le ventre, etc. Présentant une résistance exaspérante aux régimes, elle touche la grande majorité des femmes. De nombreux chercheurs se sont ainsi penchés sur les solutions pour lutter contre ce problème typiquement féminin et dont les résultats ont aboutit à de nombreux traitements. Voici les traitements mécaniques contre ce fléau :

L’endermologie professionnelle

L’endermologie professionnelle (Cellu M6) est un massage « palper-rouler » fait par une machine. Cette méthode tire son origine de l’endermologie servant à traiter brûlures, cicatrices et endommagements des tissus musculaires avant que ne soit découvert son effet sur les zones cellulitiques. Le massage est effectué par un professionnel qui se sert d’une machine qui va stimuler les tissus, relancer la circulation lymphatique et sanguine, favoriser la production de collagène et d’élastine. Par ailleurs, la peau devient plus lisse et l’aspect peau d’orange diminue sensiblement, avant de disparaître définitivement. Cette méthode dont l’efficacité n’est plus à prouver peut néanmoins être douloureuse en cas de cellulite indurée, surtout lors des premières séances. Si vraiment la douleur s’avère insupportable, il est préférable, le temps que les tissus s’assouplissent, de commencer par un palper rouler manuel. Pour des résultats visibles, il faut un minimum de 6 séances effectuées à intervalle régulier. Pour un traitement de choc, il est recommandé de faire une quinzaine de séances alors qu’en prévention, une séance mensuelle suffit.

La pressothérapie

La pressothérapie consiste en un drainage lymphatique effectué par une machine à air pulsé gonflant de manière progressive de bas en haut des bottes de vinyle recouvrant les pieds jusqu’aux cuisses. Elle procède ainsi par compression et décompression. Il est à noter qu’à part les bottes, il existe également des manchons et une ceinture pour traiter d’autres parties du corps. Ces accessoires ont des alvéoles qui s’emplissent d’air suivant un rythme varié, exerçant des pressions sur les zones à traiter. Cette méthode vise à activer de la circulation et à éliminer les toxines. Très efficace pour le traitement des jambes lourdes, il faut néanmoins compter environ une douzaine de séances régulières d’une demi-heure pour agir sur la rétention d’eau et affiner la silhouette. Cette technique indolore est le plus souvent couplée à un drainage lymphatique manuel.