Accueil > Régime et alimentation pour maigrir > Alimentation saine > Manger sans craindre le ballonnement

Manger sans craindre le ballonnement

Maigrir sans ballonnements

Chacun de nous a, un jour ou l’autre, vécu cette impression désagréable de sentir une boule d’air explorant son ventre comme si quelque chose n’arrivait pas à passer correctement dans l’estomac. Comment maigrir sans ballonements

C’est plus une gêne qu’un malaise mais mal contrôlé ce ballonnement peut causer, à long terme, de vraies maladies. Voyons quelles sont les précautions simples pour améliorer son alimentation et éviter le ballonnement surtout pendant un régime minceur.

Les ballonnements sont des gaz présents en excès dans le tube digestif. Ils occupent principalement le tube de l’estomac ou de l’intestin.

Les causes des ballonnements

Le ballonnement est souvent causé par de mauvaises habitudes alimentaires lorsqu’on mange par grosses bouchées ou de façon précipitée en négligeant de bien mastiquer. Le chewing-gum mâché en longueur de journée favorise aussi une entrée non souhaitée d’air dans le ventre tout comme l’indigestion de certains aliments comme les choux, les haricots, le blé et certains fruits qui provoque des fermentations entraînant des ballonnements.
Mais le ballonnement ne se produit pas toujours de manière systématique mais dépend surtout de la flore intestinale de l’individu et de la prédisposition générale de son corps.
En régime hypocalorique, la tendance de l’alimentation pourrait s’orienter vers une surconsommation vers ces aliments qui fermentent assez facilement dans le tube digestif. Et c’est surtout pendant ces régimes amaigrissants, par excellence, que le corps s’expose le plus à l’apparition des ballonnements à cause des choix assez restreints d’aliments. Alors si l’on ne peut pas les éviter autant essayer de prendre les précautions nécessaires.

Prévenir les ballonnements

Quelques règles d’hygiène de vie très simples amélioreraient énormément votre « confort digestif ». D’abord il faut éviter de manger vite, à grandes bouchées qui laissent rentrer plus d’air que d’aliments. Même conséquence avec le nettoyage permanent des dents avec les gommes. Efforcez-vous de prendre les repas à des heures régulières. En cas de signes précurseurs de ballonnement, ayez recours à des produits naturels qui élimineront les gaz comme le charbon, l’argile (certaines variétés) ou le carbonate de sodium (ou levures). Bien que cela apparaisse évident, limitez les boissons gazeuses.

Des causes possibles du ballonement

Mais le ballonnement n’est pas seulement une affaire de diététique. Un stress ou des émotions intenses peuvent modifier négativement les conditions de la digestion (sucs gastriques et flores intestinales perturbés) favorisant involontairement la fermentation des aliments absorbés. Alors autant que possible, prenez votre repas dans une atmosphère calme, relaxante, à l’abri des tracasseries stériles. S’il y a un catalyseur tout désigné pour le mécanisme de ballonnement c’est bel et bien l’anxiété. Alors dites-vous tout le temps que la vie est belle et mangez !