Accueil > Régimes minceur > Le régime anticellulite > Le régime anti-cellulite

Le régime anti-cellulite

Régime anti-cellutite

La cellulite ou peau d’orange installée sur le haut des cuisses, les fesses et les hanches provient d’un ensemble de facteurs. Quelques conseils pour mieux comprendre et lutter contre la cellulite.

Les causes de la Cellulite

Les principales causes de la cellulite sont nombreuses. On peut retenir : un fort taux d’oestrogènes, un terrain héréditaire, la sédentarité et une alimentation déséquilibrée. Elle touche aussi bien les femmes minces que celles plus enveloppées. La cellulite ne doit pas être traitée avec un régime amaigrissant surtout si vous ne présentez pas de surpoids.

Comment combattre la cellulite ?

Vous pouvez par contre agir sur la cellulite en intervenant sur vos choix alimentaires. En effet, une régression non négligeable de la cellulite située dans la partie inférieure du corps est constatée chez la plupart des femmes quelque temps après avoir suivi quelques règles alimentaires simples.

En équilibrant, en variant et en diversifiant l’alimentation, et en intégrant souvent des aliments riches en nutriments anti-cellulite, vous pouvez optimiser les armes naturelles à votre disposition pour lutter contre vos problèmes de cellulite. En effet, il faut limiter la consommation de tout ce qui favorise le stockage des graisses, et privilégier certains produits.

Veillez à ce que vos besoins concernant ces nutriments soient couverts, tout en n’en prenant pas de quantités excessives pouvant alors devenir toxiques. Ce sont :

- L’iode qui agit sur la thyroïde car une insuffisance thyroïdienne engendre une lipodystrophie avec cellulite.
- Le sélénium et le zinc aux propriétés antioxydantes
- La vitamine F qui contribue à la souplesse et l’intégrité des membranes cellulaires
- Les vitamines A, E, et C, antioxydantes également,
- La vitamine P dotée de vertus sur l’élasticité et l’intégrité des vaisseaux sanguins.

Votre plan d’action doit se faire en deux phases :

La première phase consiste à limiter la formation de cellulite. Durant une dizaine de jours, il faut modérer vos apports en aliments à fort taux d’hydrates de carbone ou aliments glucidiques. En effet, quand les sucres ne sont pas dépensés immédiatement par le corps et les muscles en particulier, ils sont stockés dans l’organisme sous forme de graisse. Il faut donc réduire la consommation de produits sucrés (sucreries, sodas, gâteaux, biscuits, etc.), mais aussi de produits à base de farine blanche (viennoiseries, pain, pâtes, etc.), les féculents et la pomme de terre. L’idéal serait de ne prendre que 60 grammes de glucides au maximum par jour. En parallèle, vous pouvez consommer à volonté légumes verts, viandes, volailles, crudités, poissons et crustacés, charcuteries ainsi que fromages et laitages. Ne prenez pas plus de deux fruits par jour, et consommez-les en-dehors des repas.

La deuxième phase consiste à réintroduire progressivement des céréales complètes. Les céréales raffinées causent en effet des ballonnements, de la fatigue, et des envies de sucré. Le but est de consommer quotidiennement 100 grammes d’aliments glucidiques au maximum, soit l’équivalent d’une portion de riz complet ou de neuf tranches de pain complet. Enfin, évitez de trop saler vos plats car le sel favorise la rétention d’eau.