Accueil > Régimes minceur > Santé > En bonne santé grâce au régime nordique

En bonne santé grâce au régime nordique

Le régime nordique

Zoom sur le régime nordique, un mode d’alimentation qui a tout bon pour la santé, et qui vous assure une espérance de vie plus élevée.

Le régime nordique, késako ?

Le régime nordique se base essentiellement sur le mode d’alimentation des pays scandinaves. Il s’agit notamment du Danemark, de la Finlande, de la Suède, de la Norvège, ou encore de l’Irlande. De nombreuses recherches ont permis de constater que les populations nordiques ont une durée de vie bien supérieure à la moyenne des pays du reste du monde. La principale raison réside dans leur alimentation. En effet, les Scandinaves ont une tout autre manière de s’alimenter. Leur mode de consommation est plus équilibré, et donc largement bénéfique pour la santé. Ils privilégient tout ce qui est matière grasse riche en oméga 3, les antioxydants, ainsi que les aliments avec un taux élevé de vitamine D.

La liste des bienfaits du régime nordique est très fournie. Mais les spécialistes en nutrition et en santé, qui ont effectué des études sur le sujet, s’accordent à dire que ce type de régime prévient les risques d’obésité, de cholestérol, de maladies cardiovasculaires et de diabète. Le premier but du régime nordique n’est pas de perdre du poids à proprement dit, mais surtout d’avoir une santé de fer, en augmentant ainsi son espérance de vie. Cependant, à long terme, l’alimentation qui le constitue contribue à remodeler et restructurer le corps et l’organisme. De ce fait, il n’est pas efficace pour celles qui souhaitent perdre du poids en un minimum de temps.

L’alimentation de base du régime nordique

Dans le régime nordique, la bonne graisse, les baies et les féculents sont au rendez-vous. Voici donc la liste, non exhaustive, des aliments qui entrent dans la composition des repas scandinaves : il y a, avant tout, tous les produits sources de bonne graisse comme l’huile de colza et les poissons gras, tels que le hareng ou le saumon. Il y a également la morue, un poisson plus maigre, mais particulièrement riche en protéines. Les Nordiques privilégient aussi le gibier, jugeant que les viandes d’élevage sont moins saines que les viandes sauvages. Ainsi, wapiti, lapin ou renne apportent les protéines.

Dans leur alimentation quotidienne, ces descendants de Vikings incluent aussi les céréales. L’orge, le seigle ou l’avoine sont les plus familiers. Cette catégorie d’aliments est particulièrement fournie en matière de fibres et autres apports nutritionnels indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Le chou et les carottes sont, quant à eux, les antioxydants les plus répandus dans la cuisine nordique. Enfin, il y a les différentes baies comme les mûres, le cassis ou les myrtilles, qui sont non seulement de bons antioxydants, mais également sources de vitamines et d’oméga 3.