Accueil > Régimes minceur > Santé > Zoom sur le régime sans sel

Zoom sur le régime sans sel

Zoom sur le régime sans sel

Le sel n’est pas un aliment anodin, il est même très important pour votre alimentation. Et pourtant, réduire sa consommation s’avère nécessaire pour votre santé. Notamment, si vous décidez de suivre un régime sans sel.

Surveillez votre consommation de sel

Scientifiquement, le sel de table est désigné par le « chlorure de sodium », c’est-à-dire qu’il est composé de deux minéraux : du chlore et du sodium. Essentiel dans l’alimentation, le sel permet entre autres, de rehausser le goût des aliments. Cependant, sa consommation doit être très surveillée. L’exclure de votre alimentation est ainsi déconseillé, il peut même arriver qu’en cas d’importante transpiration ou de diarrhées, les besoins en sodium augmentent.

Cependant, la quantité de sel nécessite d’être contrôlée. La consommation minimale de sel conseillée est de 0,5 gramme par jour, un excès pourrait s’avérer très dangereux pour la santé. Trop de sel dans l’alimentation augmente en effet les risques d’une maladie cardio-vasculaire et peut même aggraver une ostéoporose. Certains scientifiques penseraient même qu’en abuser pourrait élever les risques de cancer de l’estomac. Produits apéritifs, conserves, fromages ou charcuterie en tout genre sont entre autres les produits qu’il faut supprimer de votre alimentation.

Moins de sel, dès que possible !

Les aliments magiques qui font maigrir n’existent pas. Pour ceux et celles qui souhaitent perdre du poids, pensez à consommer moins de sel. Par contre lors d’un régime hyposodé la dose quotidienne de sel doit être parfaitement contrôlée. Le sel favorise la rétention d’eau offrant ainsi des résultats très préjudiciables sur l’organisme : une sensation de ballonnement, un plus grand travail pour le coeur, le foie et les reins et ...malheureusement, une augmentation conséquente de poids ! Il n’est pas évident, bien entendu, dans les premières semaines de régime sans sel, de contrôler la quantité de sel dans l’alimentation.

Le plus simple étant de surveiller celui que vous ajoutez à votre cuisine. Ainsi, pour rehausser le goût de vos aliments, préférez utiliser des épices comme du paprika, des clous de girofle, du piment ou du poivre ou bien des herbes aromatiques tels que l’estragon, la ciboulette, et le thym ! Si vraiment vous ne pouvez pas vous en passer, ajoutez juste un peu de sel. Il est aussi préférable de freiner votre consommation de pain ou de biscottes, misez plutôt sur des produits « sans sel », n’abusez pas des coquillages et des fruits de mer non plus ! Contrairement aux autres régimes, le régime hyposodé se distingue, car il est facilement supporté autant sur le plan physique que moral.