Accueil > Régimes minceur > Perdre beaucoup de poids > Zoom sur le régime « The zone »

Zoom sur le régime « The zone »

Régime « The zone »

« The zone » est l’un des régimes les plus prisés des stars, à l’instar de Brad Pitt de Demi Moore ou encore de Jennifer Aniston. Plus d’informations sur le programme alimentaire « The zone ».

Le principe du régime « The zone »

Le régime « The zone », « The zone diet » ou encore « régime du juste milieu » se base sur le principe selon lequel il faut maintenir à un certain niveau le taux du sucre dans le sang pour démarrer la perte de poids. Mis au point par le pharmacien et chercheur Barry Spears en 1999, ce régime préconise la consommation de 40% de glucide, de 30% de matières grasses et de 30% de protéines maigres. Concrètement, on doit manger entre 85 à 100g de protéines par repas, un nutriment que l’on peut puiser dans les volailles sans peau, les laitages 0%, le poisson blanc ou le blanc d’œuf. Les aliments sources de protéines sont pris avec des légumes verts cuisinés à la vapeur qui représente le double de la quantité de protéines. Notons que l’intervalle entre deux repas ne doit pas dépasser les 5 heures, ce qui fait environ 3 repas et 2 collations par jour.

Les avantages et inconvénients du régime « The zone »

Si l’on se tient strictement au programme, on peut perdre de 500g à 1,5kg par semaine. Comme les repas sont riches en protéines, la sensation de satiété vient facilement. Par ailleurs, selon l’homme qui l’a mis au point, « The zone » contribue à la prévention des maladies cardio-vasculaires, du diabète et du cancer. Cependant, ce type de régime n’est pas à suivre trop longtemps car il s’avère peu calorique (1000 à 1500Kcal/j), ce qui peut entraîner de sérieuses carences. D’un autre côté, le régime peut vite exacerber un sentiment de frustration car il y a un bon nombre d’aliments interdits. Nous pouvons citer, entre autres, les charcuteries, le jaune d’œuf, la viande grasse, le beurre, les carottes, les courges, les bananes, les fruits secs, les jus de fruits, les produits céréaliers et bien évidement, le sucre.