Accueil > Régimes minceur > Santé > Le régime végétarien, comment procéder ?

Le régime végétarien, comment procéder ?

Le régime végétarien

Opter pour le régime végétarien pour perdre quelques kilos c’est avoir une alimentation basée sur les fruits, les légumes, les légumineuses et les céréales complètes. Vous ferez alors le plein de glucides et autres vitamines essentiel pour les muscles et le cerveau. Suivez le guide pour réussir votre régime végétarien.

Les bons aliments pour un régime végétarien

La viande, la charcuterie et le poisson sont proscrits de l’alimentation dans le régime végétarien. Il faut alors choisir des végétaux de qualité. Afin de profiter grandement des bienfaits des céréales, pensez à vérifier les étiquettes apposées sur les emballages. Il doit être question de produits non transformés, biologiques et non enrichis de manière artificielle. Même chose pour les fruits et légumes, choisissez ceux issus de l’agriculture biologique. Les pesticides et les engrais chimiques étant néfastes pour la santé. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de tous les apports en minéraux et en vitamines.

Pour vos repas du midi et du soir, mélangez les céréales et les légumineuses. Si consommés de façon isolée ces produits n’apportent pas les acides aminés dont le corps a besoin, mangés ensemble ou avec du fromage, ils compensent les carences de notre organisme laissées par le manque de viande et de poisson. En effet, ces dernières ont une place prépondérante dans l’alimentation végétarienne, car elles fournissent à l’organisme d’excellentes protéines, indispensables au corps. On comprend donc que certaines civilisations mélangent céréales et légumineuses. Par exemple, les Nord-Africains mangent le couscous avec des pois chiches, et les Italiens mangent des pâtes avec du fromage.

Les techniques de cuisson des repas végétariens

Pour profiter au maximum du régime végétarien, révisez avant tout vos modes de cuisson. En effet, afin de conserver tous les atouts nutritionnels des aliments, il conviendra d’être attentif à la cuisson. Beaucoup de vitamines et de sels minéraux sont détruits par la chaleur ou disparaissent dans l’eau. Évitez donc de laisser vos aliments tremper trop longtemps dans l’eau pour les nettoyer ou sur le feu lors de la cuisson. De plus, même pour un régime végétarien, il ne faut pas trop abuser des matières grasses. Les modes de cuisson recommandés sont la cuisine vapeur ou la cuisine à l’étouffée. Elles permettent de conserver les goûts des aliments, mais aussi et surtout toute la valeur de leurs substances nutritives. Et tout cela, sans apporter de matière grasse.

Voici quelques exemples pour optimiser les apports nutritifs de certains produits. Pour faire cuire du blé, des carottes vichy ou encore des pommes de terre, il faut attendre que l’eau soit à ébullition avant de jeter ces aliments dans la casserole. Une fine pellicule se formera à la surface de l’eau, ce qui permettra de limiter la fuite des vitamines et des minéraux. Pour un potage, vous pouvez mettre vos légumes dans de l’eau froide, car cette dernière entrera dans la composition du plat. Enfin, utilisez de la levure de bière pour certains de vos plats, comme la salade. Cette levure est une bonne source de nutriments qui ne sont pas détruits lors de la cuisson. Elle évite essentiellement les carences en vitamines B12.