Accueil > Régimes minceur > Le régime Zermati pour se sentir bien dans sa peau

Le régime Zermati pour se sentir bien dans sa peau

Le régime zermati

Régime rime souvent avec restriction et sacrifice, ce qui est parfois source de frustration. Pour retrouver un poids optimal sans pour autant se priver, le régime Zermati aborde un principe simple : associer nourriture et plaisir, mais en mangeant uniquement quand on a faim.

Le régime Zermati, une approche « anti-régime »

Initié par le Dr Jean-Philippe Zermati, le régime Zermati adopte un principe totalement différent, voire opposé, à celui des régimes amincissants classiques. Si ces derniers encouragent une certaine restriction quant au choix des aliments, celui du Dr Zermati prône le plaisir et écarte toutes contraintes susceptibles de créer une frustration. D’ailleurs, ce nutritionniste a publié quelques ouvrages expliquant cette méthode pour le moins innovante, dont « Maigrir sans régime » et récemment, « Maigrir sans regrossir, est-ce possible ? ». Ce spécialiste a également créé avec le Dr Gérard Apfelbaum le Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids pour promouvoir son « idée anti-régime » dans la quête du poids idéal.

Exit les dictats de la mode et de la silhouette parfaite ! Le régime Zermati n’est peut-être pas aussi efficace que les régimes draconiens pour perdre du poids sur un court terme, mais il permet avant tout d’être à l’écoute de son corps et de ses besoins. Le but est surtout d’atteindre son poids morphologique, c’est-à-dire le poids que l’on peut avoir lorsqu’on mange « normalement », en fonction de sa faim. Et cette sensation de faim peut différer d’une personne à l’autre. Ainsi, ce régime ne donne lieu à aucune interdiction, mais prône par contre une alimentation modérée. En d’autres termes, on mange uniquement quand la faim se fait ressentir et les petites collations sont autorisées, mais il ne faut pas en abuser.

Le régime Zermati : qu’en est-il de son efficacité sur les kilos superflus ?

Le régime Zermati s’adresse aux personnes souhaitant se sentir bien dans leur peau, sans pour autant chercher à entrer dans la norme imposée par le secteur du mannequinat. Avec cette méthode, la perte de poids ne sera pas aussi importante, mais il est possible d’éliminer quelques kilos superflus. En outre, ce régime ne table pas sur des chiffres plus ou moins exacts quant à la perte de kilos sur une durée déterminée. Son principal avantage est d’amener la personne à être plus autonome en l’encourageant à se recentrer sur ses sensations alimentaires, notamment la faim et la satiété. Même si l’on consomme parfois des aliments considérés comme caloriques, à l’instar des gâteaux, il faut donc savoir s’arrêter une fois rassasié.

Si grâce au régime Zermati, on se libère facilement des « contraintes psychologiques » à chaque repas, cette méthode n’est pas dénuée d’inconvénients. Il faut savoir que manger sain, varié et équilibré est toujours recommandé, même si on ne se prive de rien. Certains peuvent être tentés de s’octroyer plusieurs collations dans la journée ou de consommer uniquement des sucreries ou du « junk food ». Il appartient donc à chacun de réguler son alimentation, d’abord pour rester en bonne santé, ensuite pour ne pas risquer de grossir. Une nutrition uniquement à base de fruits et légumes n’est pas l’idéal pour mincir, car le corps a besoin d’autres nutriments que l’on ne retrouve pas forcément dans ces catégories d’aliments. De ce fait, il faut absolument intégrer tous les groupes alimentaires dans son alimentation au quotidien.