Accueil > Maigrir sainement et efficacement > Maigrir sainement > Sommeil et minceur : pourquoi est-ce important de dormir ?

Sommeil et minceur : pourquoi est-ce important de dormir ?

Sommeil et minceur

Maintes fois, les chercheurs se sont intéressés sur l’éventuel lien entre la perte de poids et le sommeil. Ils en arrivent à la conclusion que le manque de sommeil a des impacts négatifs sur la ligne.

Dormir permettrait de réguler sa faim

Si le rapport entre le manque de sommeil et la prise de poids n’était qu’une spéculation, il y a quelques années, il est désormais prouvé avec les recherches récemment publiées. En effet, plusieurs médecins s’intéressent à l’influence du sommeil sur le poids, pour ne citer que le Dr Karine Spiegel et le professeur Tremblay. Ils sont unanimes sur une chose : la dette de sommeil amène à manger plus, donc, à gagner plus de poids. Des explications sur l’influence du sommeil viennent étayer leur hypothèse. Selon des expériences menées sur des volontaires, le manque de sommeil a pour conséquence d’augmenter la sécrétion de ghréline, l’hormone qui envoie le signal de faim au cerveau. En revanche, le taux de leptine, l’hormone qui envoie un signal de satiété au cerveau, diminu. Par conséquent, l’appétit croît et la sensation de satiété tarde à venir. Aussi, quand on dort moins de 4 ou 6 heures, on a tendance à manger plus à cause de ce déséquilibre hormonal, c’est ce qui explique la prise de poids.

Le manque de sommeil a des répercussions indirectes sur le poids

Quand on passe une nuit blanche ou courte, on remarque que la journée suivante on ne se sent pas bien, tout le métabolisme est au ralenti. En effet, on est plus nerveux, plus susceptible si bien qu’on fait souvent des crises de nerfs. Pour se calmer, certaines jettent leur dévolu sur la nourriture avec comme préférence, les aliments sucrés et/ou riches en gras. Un autre facteur explique la prise de poids lorsqu’on a des nuits courtes : il ne semble pas facile de dîner léger lorsqu’on est obligé de veiller parce qu’on a besoin de force pour affronter la nuit. C’est le cas des personnes qui veillent pour étudier ou travailler et qui doivent puiser de l’énergie dans la nourriture pour tenir toute la nuit et ne pas avoir la fringale. Nous remarquerons que le faim se fait plus ressentir lorsqu’on est éveillé que lorsqu’on dort, comme on dit, « qui dort dîne » ! Par ailleurs, les personnes qui écourtent leur nuit à cause de la télé ou d’Internet sont plus tentées de faire un petit tour à la cuisine. D’ailleurs, dans la plupart des cas, télé rime souvent avec pop corn ou encore pire : pizza et coca !